Une mauvaise conduite pourrait avoir de sérieuses conséquences. Il est de votre responsabilité de savoir et de comprendre les règles.

Le BNED considère que l'intégrité de son processus de demande et d'examens est essentielle. En tant que candidat, il est de votre responsabilité de savoir et de comprendre les règles et les réglementations du BNED. Les informations suivantes vous aideront à cet égard.

Lorsque nous disons qu’un candidat a compromis l’intégrité d’un examen, qu'est-ce que cela signifie?

Simplement dit, compromettre l'intégrité de l’examen signifie que vous avez triché ou vous n’avez pas suivi les réglementations détaillées dans le protocole de l’examen.

Qu'arrive-t-il si je me fais prendre en train de tricher ou à ne pas suivre les réglementations?

Lors d’un examen, tout comportement qui est considéré à potentiellement compromettre l’intégrité de l’examen sera documenté par l'administrateur de test et sera soumis au BNED. Les allégations d'inconduite sont examinées par le personnel et révisées par le Comité d’examens. Les conséquences pour compromettre l’intégrité d’un examen peuvent être graves.

Exemples de mauvaise conduite

Une mauvaise conduite peut se produire à différentes étapes du processus d’application ou d’examen. Les exemples de comportements suivants peuvent être considérés comme mauvaises conduites. Ceci n’est pas une liste complète.

  • Fournir des qualifications fausses ou modifiées
  • Fournir ou obtenir accès à des ressources d’examens non autorisés
  • Écrire l’examen pour quelqu’un d’autre
  • Prendre des notes de n'importe quelle sorte dans la salle d’examen sur un matériel autre que ceux fournis par le BNED.
  • Reproduire le contenu d’un examen
  • Communiquer des éléments spécifiques d’un examen avant, durant, ou après l’examen
  • Amener des articles interdits dans la salle d’examen
  • Enlever des éléments d’examen de la salle d’examen
  • Être à la recherche d'avantages contre un autre candidat

Pénalités

Si le Comité d’examens détermine que le comportement a compromis l’intégrité du processus d’application ou d’examen, les conséquences seront l’une des suivantes :

attribuer une note de zéro pour quelques-unes ou toutes les questions/exigences d’une évaluation ou d'un examen,
attribuer une note finale d’échec pour l’évaluation ou l’examen et accorder l'autorisation à reprendre l’évaluation ou l’examen sur ou après la date spécifiée,
attribuer une note finale d’échec pour l’évaluation ou l’examen et interdire le candidat de prendre tout examen ou évaluation dans le futur,
exiger la réussite de cours que le Comité d’examens juge appropriés, ou
autres sanctions jugées appropriées

Pénalités imposées par le Comité d’examens

Au cours de la dernière année, le Comité d’examens a entendu 34 cas de mauvaise conduite qui comprennent :

Du matériel interdit dans la salle d’examen, ce qui inclut des cellulaires, des montres, des notes, ou des matériels
L’incapacité de suivre les instructions de l’examen en écrivant passé l’heure de fin de l’examen

Les pénalités établies par le Comité pour ces infractions étaient, dans la plupart des cas, l’attribution d’une note de zéro pour l’exigence ou l’examen.

Comme indiqué dans les pénalités établies par le Comité d’examen, compromettre l’intégrité du processus d’application ou de l’examen a un potentiel de conséquences graves. Assurez-vous de bien lire le protocole de l’examen et de suivre