Le BNED annule un examen à la suite d'une enquête pour tricherie

16 février 2021

A la suite de la réception de plusieurs rapports de tricherie et de plaintes pour injustice sur l'Évaluation des connaissances fondamentales (ÉCF) en décembre 2020, le BNED a lancé une enquête pour déterminer la validité des allégations.

Alors que l'enquête est en cours, le BNED dispose maintenant de suffisamment d'informations pour déterminer qu'il ne peut pas avoir confiance dans la validité des scores de l'ÉCF de décembre 2020. Par conséquent, les notes de tous les candidats sont annulées.

"Le processus d'enquête est long et implique la consultation d'experts psychométriques indépendants, de conseillers juridiques et d'experts en sécurité des examens", a déclaré la Dre Dagenais, directrice générale et registraire du BNED. "Les résultats obtenus jusqu'à présent indiquent que le BNED ne peut pas être assuré que les scores de l'ÉCF de décembre 2020 reflètent les connaissances des candidats et ne peuvent donc pas être pris en compte".

La faille dans la sécurité de l'examen a non seulement affecté le groupe de personnes qui ont passé l'ÉCF en décembre, mais a également nécessité l'annulation de l'ÉCF prévu pour février 2021. L'annulation des résultats et l'annulation d'un examen ont un impact important sur les candidats, d'autant plus que le nombre de places à l'examen est limité en raison de la pandémie.

Avant que la pandémie n'atteigne le Canada en mars 2020, le BNED était en mesure d'offrir plus de 2000 places chaque année pour l'ÉCF. Avec l'arrivée de la COVID-19, ce nombre a été considérablement réduit, ce qui a entraîné un retard dans l’inscription des candidats admissibles qui attendent de pouvoir passer l'examen. Malheureusement, cette récente série d'annulations d'examens intensifie ce problème. "Malgré les défis posés par la pandémie, le BNED continue à faire tous les efforts possibles pour livrer ses examens", a déclaré le Dre Dagenais. "Cela comprend l'offre d'un ÉCF qui est juste, valide et fiable dès que possible".