Le BNED affiche une tolérance zéro lorsque l'intégrité de l'évaluation est compromise

1 septembre 2014

Lors d'une récente réunion du Comité des examens du BNED, on a présenté aux membres un cas de suspicion de tricherie à l'Évaluation du jugement clinique (ÉJC) en juin 2014. La preuve, comprenant des rapports de témoins, une analyse statistique par une firme externe et des soumissions des participants accusés, a été soigneusement examinée.

La sécurité des évaluations et des examens est primordial au BNED. Prenant en ligne de  compte l’étendue de la preuve, le Comité a décidé que la tricherie était la seule conclusion possible et que les participants en question avaient compromis l'intégrité de l'évaluation. Par conséquent, les résultats des participants ont été annulés et ils sont maintenant inéligibles à participer aux évaluations ou examens futurs du BNED.

Le BNED prend très au sérieux la sécurité des évaluations et examens et nous allons poursuivre l'action contre les personnes soupçonnées de compromettre l'intégrité de ses évaluations et examens. Pour faire avancer cet objectif, le BNED a récemment révisé ses Règlements concernant la conduite lors des évaluations et des examens.

La version révisée de règlements peut être consultée sur le site Web du BNED.